Missions

Création


Créé en 1931 par Henri Lévy-Ullmann et Henri Capitant, et rattaché en 1968 sous la direction de René Rodière à l’Université Panthéon-Assas, l’Institut de droit comparé de Paris est aujourd’hui l'une des références en droits étrangers et comparé en France. 

Fort de ses enseignants-chercheurs hautement qualifiés, de ses partenaires d’une renommée internationale, ainsi que de ses précieuses ressources documentaires, l’IDC remplit quatre missions essentielles :

  • Un enseignement d’excellence, reconnu tant par le monde professionnel que le milieu académique
  • Une recherche innovante qui fait avancer le débat en droit comparé et notamment en droit comparé des affaires
  • Une mise à disposition d'une riche documentation de droit étranger et comparé, unique en France
  • Une importante coopération internationale qui favorise l’influence de la tradition juridique française au sein de différents projets transnationaux

 

 


Evolutions récentes

L’Institut de droit comparé a développé son action ces dernières années sous l’impulsion du Professeur Louis Vogel, Directeur de l’Institut depuis 1998 : 

  • Le groupe de recherche « Unification du droit européen et mondialisation du droit » a été fondé en 1998. Des chercheurs issus de différentes cultures juridiques - systèmes continentaux et common law - collaborent depuis sur la les sujets les plus actuels en droit comparé des affaires. Les différents ouvrages produits procèdent d’une véritable recherche collective. La collection Droit Global / Global Law (publiée aux Éditions Panthéon-Assas) est dédiée à la diffusion de ces travaux. 
  • Le fonds documentaire de la bibliothèque de l’Institut de droit comparé, le plus important de droit étranger et comparé en France, a été récemment enrichi d’un important fonds de droit musulman. Depuis la constitution du Pôle de droit comparé et européen, l’IDC héberge également la documentation du Centre de droit européen.
  • Au fil des dernières années, l’Institut a su créer un puissant réseau de partenaires internationaux, auquel participent les Universités Humboldt (Berlin), Ludwig-Maximilian (Munich), Cambridge, Oxford, Milan, Bâle, Yale, Saint-Joseph (Beyrouth), Tokyo,… 
    De nouveaux projets scientifiques transnationaux sont en cours de préparation afin de renforcer la coopération scientifique existante et de développer de nouveaux partenariats (Université d’été rue Saint Guillaume, European Law Network, Institut d’études asiatiques...).