Partenariats

L’Institut de droit comparé de Paris associe à ses travaux académiques des enseignants-chercheurs étrangers qui, invités par l’Université Panthéon-Assas Paris II, viennent dispenser des enseignements aux étudiants des différentes filières d’études ainsi qu’aux doctorants.
 

Des universités partenaires du monde entier

Au fil des années, un puissant réseau de partenaires internationaux s’est ainsi constitué grâce aux échanges réguliers avec :
 
  • les Universités Humboldt (Berlin), Ludwig-Maximilian (Munich), les Universités de Bochum et de Regensburg ainsi que le Centre juridique franco-allemand de Sarrebruck, pour l’Allemagne,
  • les Universités de Cambridge, Manchester et Oxford, pour le Royaume-Uni,
  • l’Université de Yale, pour les Etats-Unis,
  • l’Université de Milan, pour l’Italie,
  • l’Université de Bâle et de Fribourg, pour la Suisse,
  • l’Université de Damas, pour la Syrie,
  • l’Université libanaise et l’Université Saint-Joseph, pour le Liban,
  • l’Université de Tokyo, pour le Japon.

 

Les liens entre l’Institut de droit comparé et d’awtres!ozganisations de droit comparé

L’Institut de droit comparé fait partie des centres de recherche fédérés par le Centre français droit comparé (CFDC), fondation créée en 1951 et regroupant l’ensemble des organismes français de droit comparé. Avec la Société de législation comparée, le Comité de législation étrangère de la Chancellerie ainsi que les instituts de droit comparé d’autres universités françaises, l’Institut de droit comparé de Paris participe aux travaux scientifiques du CFDC.
 
Pour renforcer l’implication des professeurs invités de l’Université Panthéon-Assas Paris II dans les activités scientifiques de l’Institut de droit comparé, un cycle de conférences intitulé « Ateliers de droit comparé » a été initié en 2012 en coopération avec la Société de législation comparée.
Les Ateliers de droit comparé s’adressent en priorité aux doctorants de l’Ecole doctorale de droit international, droit européen, relations internationales et droit comparé (ED 9) ainsi qu’aux membres de la Société de législation comparée. 
 
 
Pour plus d’informations sur les Ateliers de droit comparé, vous pouvez consulter la page Actualités.